Grève mondiale des jeunes pour le climat le 15 mars !

:earth_africa: :fist: APPEL A MOBILISATION – Tou·te·s en grève pour notre avenir ! :fist: :earth_africa:

Le groupe mobilisation d’Ingénieurs Engagés se joindra à la grève mondiale des jeunes pour le climat le 15 mars ! Et toi ? :wink:

Le monde auquel on nous prépare n’existera sans doute bientôt plus, alors pourquoi continuer à étudier ? Rejoins le mouvement et apporte ta pierre à l’édifice ! Quel avenir est-ce que l’on souhaite pour nous et nos futurs enfants ? Comment parvenir à le construire ?

:arrow_right: Rendez-vous le 15 mars (et après!) dans nos rues et nos amphis pour répondre ensemble à ces questions !

Nous, membres du groupe Mobilisation d’Ingénieurs Engagés, soutenons les mobilisations des collégien·ne·s, lycéen·ne·s et étudiant·e·s et les appelons tou·te·s, et notamment les élèves ingénieur·e·s, à rejoindre la grève mondiale pour le climat du 15 mars.

Il n’est désormais plus nécessaire de rappeler la gravité de la crise écologique en cours et de ses conséquences pour l’humanité. Les chiffres sur le changement climatique, la pollution, l’effondrement de la biodiversité, la dégradation des sols, etc, sont de plus en plus alarmants ; et l’année 2018 nous a montré un avant-goût de ce qui nous attend si nous ne réagissons pas à temps : le dérèglement climatique et la multiplication des catastrophes naturelles qui l’accompagne nourrira crises alimentaires, migrations et conflits armés, menaçant à terme les conditions de vie d’une grande partie de la population. Et pourtant, les réponses politiques à la hauteur de cette situation se font toujours attendre. Le gouvernement français a ainsi récemment réfuté les accusations de l’Affaire du Siècle pour inaction climatique en faisant porter la responsabilité de cette inaction sur nos comportements individuels… Face à cela, nous assistons depuis plusieurs mois à une multiplication des mobilisations citoyennes pour le climat, porteuses de revendications fortes pour nos gouvernements.

La dernière en date est la grève scolaire pour le climat lancée par la jeune suédoise Greta Thunberg : « Pourquoi devrions-nous étudier pour un futur qui n’existera bientôt plus, alors que personne ne fait rien pour le sauver ? ». En tant qu’étudiant·e·s ingénieur·e·s, nous sommes formé·e·s à ne chercher que des solutions techniques compatibles avec notre modèle économique, alors qu’il est à l’origine du changement climatique. Nous sommes donc particulièrement interpellé·e·s par la question posée par Greta Thunberg, et appelons en conséquence nos camarades ingénieur·e·s et étudiant·e·s à rejoindre les milliers de jeunes déjà mobilisé·e·s pour le climat. Car ce sont nous, les jeunes générations d’aujourdhui, qui subirons les conséquences des choix d’hier si nous n’agissons pas maintenant. Il est assez rare que les étudiant·e·s de « grandes écoles » se mobilisent et manifestent. Pourtant cela est possible, comme le montrent le manifeste étudiant pour un réveil écologique ou le collectif « Ingénieur·e·s en lutte contre la loi ORE ». Compte-tenu du manque de considération de l’urgence écologique, la contestation est même nécessaire : brisons le silence assourdissant des ingénieur·e·s !

Faisons de la grève mondiale du 15 mars un moment de mobilisation historique !

Saisissons-nous de cette opportunité pour faire plus que simplement marcher dans la rue : manifester apporte de la visibilité, mais pour « Changer le système, pas le climat », il est nécessaire d’imaginer ensemble le futur que l’on souhaite construire et comment y parvenir. Nous appelons donc à investir des salles de cours, amphithéâtres ou autres lieux avant ou après les manifestations prévues afin de consacrer ce temps libéré par la grève aux problèmes majeurs auxquels nous allons devoir faire face.

Discutons, apprenons, réfléchissons, et agissons ensemble pour notre futur !

discord Pour plus d’infos sur le groupe politique, rejoignez-nous sur le Discord d’IE national, dans le salon #général-politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *